Los Angeles côté plages : visite de Venice

Venice Beach

Venice Beach

Los Angeles, c’est bien sûr Sunset Boulevard, Universal Studios Hollywood, Beverly Hills  ou encore Disneyland, mais c’est aussi 120 km de côtes dont il serait dommage de ne pas profiter lors d’un séjour dans la Cité des Anges. Quitte à devoir louer une voiture pour visiter la ville, il peut être plus agréable (mais plus onéreux) de séjourner du côté des plages et de profiter de la mer et de l’ambiance estivale. Venice, située à l’ouest de Los Angeles, au bord du Pacifique, a tout à offrir et vous fera goûter au « American way of life » côté plage.

Venice fut entièrement fondée en 1905 par Abbot Kinney, un riche promoteur amoureux de la Venise italienne, qui voulait faire de sa ville non seulement la « Venise d’Amérique » mais aussi un grand centre artistique et culturel. Venice n’est peut-être pas devenue exactement la ville artistique comme son fondateur la rêvait, mais elle a été le lieu de prédilection des hippies des années 1960 et nombre de célébrités de l’époque -Jim Morrison, les Doors, entre autres- ont contribué à en faire un endroit mythique et l’une des stations balnéaires les plus célèbre des Etats-Unis.

La plage, donc. Que vous vouliez vous baigner dans les eaux chaudes du Pacifique, vous essayer au bodyboard ou au surf, ou tout simplement vous prélasser au soleil, les quelque 5km de long de Venice Beach feront votre bonheur. Les surfeurs s’en donneront à cœur joie au Venice Breakwater, un endroit protégé par une barrière artificielle sur son côté nord et qui offre une grande diversité de break. C’est le seul endroit de la plage où les vagues peuvent se briser indifféremment sur la droite ou sur la gauche. Le Venice Beach Recreation Center, lui, propose des aires de jeux pour les enfants et une multitude de terrains de sport.

Une piste cyclable longe la plage jusqu’à la non moins mythique ville balnéaire de Santa Monica.

Le paradis des amateurs de skateboard s’appelle Venice Beach Skatepark. Ouvert en 2009, il propose 1500 m2 d’espaces gratuits pour s’adonner à cette activité qui a vu le jour à Los Angeles.

Venice c’est aussi (et surtout ?) la célèbre promenade « Venice Ocean Front Walk » (nommée aussi “the boardwalk”). Bordée d’un côté de boutiques, restaurants et cafés ultra-branchés, et peuplée de l’autre par des artistes de rue, des saltimbanques et autres virtuoses auxquels se mèle toute une faune éclectique composée de touristes étrangers et américains, de nostalgiques des années baba cool, de « Monsieur muscles » et d’Américaines hyper-sexy, de vieux messieurs et vieilles dames excentriques. L’Amérique débridée, extravagante, haute en couleur : c’est mieux qu’au cinéma !

Le boulevard Abbot Kinney ravira les amateurs de shopping et d’art. Avec ses boutiques vintage ou pour surfeurs, ses magasins de meubles avant-gardistes, ses librairies et galeries d’art, sans oublier ses restaurants et ses bars alléchants, on aurait vite fait d’en oublier la plage !

Los Angeles est mondialement connu pour son « street art » et Venice en est un bel exemple. D’immenses et splendides peintures murales décorent la ville. Ne manquez pas la scène de « Touch of Venice » crée par l’artiste Jonas Never. Ce dernier s’est inspiré du film policier d’Orson Welles Touch of Evil (« La soif du mal » en français, film presque entièrement tourné à Venice) pour décorer tout un côté du bâtiment du restaurant Danny’s Deli.

Enfin, n’oublions pas que Venice a été fondée sur l’exemple de la fameuse cité italienne. A l’origine, la ville était traversée par de nombreux canaux, avec de vrais gondoles et gondoliers venus de Venise. La plupart de ces canaux ont été comblés et transformés en rues dès 1929, mais certains sont restés et ont été entièrement rénovés. On peut les voir dans le quartier historique de la ville, Venice Canal Historic District.

Pour découvrir Venice mais aussi d’autres plages légendaires, vous pouvez joindre une Excursion d’une journée dans les villes de California Beach au départ de Los Angeles : Long Beach, Huntington Beach, Venice Beach, Santa Monica.

Enregistrer

, , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Comments are closed.