Escapade à la plage depuis Tokyo

Kamakura

Dans la plus grande métropole du monde, les gratte-ciel, le bitume, la foule des Tokyoïtes qui, contrairement aux Européens, continuent à travailler tout l’été, la chaleur et le degré d’humidité élevé peuvent parfois être pesants, même si vous êtes en vacances. Or, en une petite heure de train, il est possible de se retrouver sur une plage. Mais plus on s’éloigne de la capitale, plus le sable est blanc et la mer limpide. Voici quelques informations pour guider votre choix.

Les plages d’Enoshima (à environ 65 minutes de train depuis la gare de Shinjuku) Zushi et Kamakura (à environ 1 heure de train depuis la gare JR de Tokyo) sont les plus proches de la capitale mais également les plus bondées et bien souvent sales en pleine saison, surtout en fin de journée ; le sable y est plus grisâtre que blanc. Mais l’eau du Pacifique y avoisine les 30 ° et l’ambiance estivale est bien là, tout près de la capitale et pourtant si éloignée en terme de style de vie. Du 1er juillet au 31 août, des maîtres nageurs assurent la sécurité. Petits restaurants et bars s’installent le long de la plage proposant des repas et des boissons mais aussi pour certains, des consignes et des douches payantes. Autrement, on peut utiliser les douches à l’extérieur des toilettes (gratuites), mais shampoing et savon sont interdits.

Pour de plus belles plages et moins de monde, on peut prendre un bus depuis la gare de Zushi jusqu’à la ville voisine de Hayama qui possède de très jolies plages assez éloignées les unes des autres : Morito Kaigan, la plus connue (mais la moins jolie !), Isshiki Kaigan bordée de rochers et de collines boisées, Tateishi avec son rocher qui se dresse dans la mer et qui, au XIXe siècle déjà, inspirait les peintres japonais. Ces trois endroits sont surveillés et des gargotes y sont installées en été.

Si vous avez plus de temps (comptez une heure et demie de trajet aller) rendez-vous dans la préfecture de Chiba où la plage de Kujukuri s’étend sur 66 km, remportant ainsi le titre de deuxième plus longue plage du Japon.

Encore plus loin mais encore mieux : les plages de la ville de Shimoda, dans la péninsule d’Izu. Il faut compter environ 3 heures de trajet aller, donc le mieux est de rester une nuit pour pouvoir mieux profiter de ces endroits de rêve. La plage de Shirahama est la plus longue mais aussi la plus fréquentée. Celle de Yumigahama forme une petite baie bordée de pins. Le cadre est idyllique mais il peut y avoir beaucoup de monde en été. Tatadohama, entre roches boisées et océan, a un petit air de paradis.

, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Comments are closed.