Cinq choses à ne pas manquer à Reykjavik

Posted on 15/07/2016 in Recommandations Locales, Tourisme, Voyage.

Reykjavik

Disons-le clairement, Reykjavik se visite rapidement et reste un point de départ à des excursions en étoile ou un point de passage pour préparer son sac et glaner quelques informations avant de partir visiter l’Islande en rando ou roadtrip. Pour les fadas de cartes, la mairie de Reykjavik propose d’ailleurs une grande carte en relief accessible au public dans son établissement. Toutefois, il serait dommage de passer à côté des quelques curiosités de cette petite ville animée le week-end.

1.     Son église

Symbole de la ville, la curieuse architecture de l’église de Hallgrímskirkja (souvent dite cathédrale à tord) fait penser à un orgue. Elle n’est pas sans rappeler les colonnes de basaltes de plusieurs sites autour de l’île, notamment ceux dans les environs de Detifoss. Il est possible de monter tout en haut de ce qui fut pendant longtemps la tour la plus haute de l’île pour apprécier une vue sur les maisons colorées de la capitale islandaise. A voir également, les rayons de soleil qui entrent à travers les vitraux à l’intérieur du batiment.

2.     Ses boutiques de souvenirs

En passant devant les vitrines des deux rues principales de Reykjavik, on sent vite qu’il sera difficile de repartir sans pull. L’une des boutiques qui en vend, près de l’église, appartient à une association de grands-mères tricoteuses. Il y en a jusqu’au plafond.

3.     Ses cafés

En journée, on apprécie de se prélasser dans un café avec un guide touristique ou un roman en main. Accompagnez-le d’une tarte au skyr, sorte de cheese cake local, ou d’un bagel saumon fromage frais.

4.     Sa vie nocturne le week-end 

Le week-end, les fêtes de la capitale islandaise prolongent la nuit bien après le retour de la clarté. Et le lendemain, rien de tel qu’un bain dans le blue lagoon pour se remettre les idées en place.

Comme dans d’autres pays du nord de l’Europe, les boissons alcoolisées sont vendues dans des magasins d’Etat Vínbúðin. Vous remarquerez que quelques minutes avant leur fermeture, en début de week-end, c’est la ruée ! Les bars de la ville ferment vers 3h et les boites prennent le relais. 

5.     Son street art

L’architecture surprend à Reykjavik. Les maisons de bois en plein centre côtoient les batiment clinquants en verre et les constructions encore inachevées. Et dans ce paysage urbanistique surprenant, se nichent les fresques murales de street art à découvrir en flânants.

Enregistrer

Enregistrer

, , ,

Comments are closed.