Que faire en marge du festival d’Edimbourg

Posted on 25/06/2016 in Fêtes et Festivals, Tourisme, Voyage.

Edinburgh

Top, c’est parti ! Fin juin sonne le début de la saison des festivals à Edimbourg. Et quelle saison ! Il s’agit plutôt d’un marathon de festivals. Le plus connu d’entre eux, The Fringe, se tient en août. Mais ce sont exactement huit festivals qui s’enchainent sur deux mois chaque été dans la ville d’Edimbourg, en Ecosse. The Fringe, que l’on traduirait par « marginal »,  attire un public éclectique venu du monde entier pour profiter du spectacle vivant. Le Military Tattoo réunit aux mêmes dates des fanfares militaires dans l’enceinte du château d’Edimbourg.

A l’occasion de ce plus grand festival au monde – entendez deux fois plus important qu’Avignon, la population de la ville double l’espace de trois semaines, du 5 au 29 août. Si les spectacles valent le déplacement dans ce bain de foule, vous serez contents également de trouver refuge au cœur de l’Ecosse, dans une ambiance plus intime. D’ailleurs, il serait dommage de se rendre dans la ville qui se proclame être « l’Athènes du nord » sans profiter de la nature au caractère sauvage de sa région.

Edimbourg, l’intello, contraste avec ses alentours verts et isolés et le littoral des Lothians. Les plages les plus proches se situent dans l’agglomération d’Edimbourg, à Portobello. Toutefois, notez qu’en août, c’est déjà presque l’automne. A proximité également, South Queensferry peut faire l’objet d’une excursion d’une demi-journée.

Terre de légendes et de mystères, l’Ecosse a bien plus à offrir que son Loch Ness ou l’île de Skye. Les châteaux ou abbayes se succèdent dans de vastes plaines inhabitées et l’on comprend vite pourquoi tant d’histoires émanent de ces régions reculées et le succès des auteurs écossais prolifiques.

L’idéal pour se déplacer en Ecosse reste la voiture. Des agences de voyages proposent des tours dans les Highlands. Mais il manque souvent le charme de la solitude. Avant de vous aventurer seul dans les Highlands, l’une des régions les plus sauvages d’Europe, mieux vaut faire le plein d’essence tant les stations-services dans les rares ports de la côte se comptent sur une seule main.

Toutefois, des itinéraires thématiques à la journée permettent de découvrir au départ d’Edimbourg la route du whisky, premier produit exporté d’Ecosse. Ce sont en effet près d’une centaine de distilleries qui se succèdent le long de la Spey.

, , , , , , , , , ,

Comments are closed.