Prague hors des sentiers battus

Prague

Tout a été dit et écrit sur cette cité mythique, et pourtant, les mots ne suffisent pas, les images ne rassasient pas, et les visites, même multiples, apportent toujours leur lot de surprises et d’émerveillement. Si vous avez déjà « fait les incontournables », pourquoi ne pas vous engager hors des sentiers battus ? Voici quelques idées, que vous enrichirez certainement au gré de vos pas.

Partez à la découverte de la Prague bohème grâce à une Visite de l’histoire et de la culture bohème de Prague.

Vous pensez avoir arpenté la vieille ville de fond en comble ? Connaissez-vous ses passages ? Nombre d’entre eux avaient été fermés mais, petit à petit, certains rouvrent leurs portes, dévoilant des trésors oubliés et permettant d’éviter les foules.

Le passage U Kučerů, par exemple, débouche au coin de la rue Michalská. De là, on peut continuer ou emprunter le passage de gauche pour rejoindre la fontaine de la Malé Náměstí.

La rue Jilská, abrite le passage de la Porte de fer où l’on peut découvrir de superbes cours intérieures avec leurs fenêtres en vis-à-vis.

La rue Kamzikova, se transforme en passage du Paon rouge. En prenant ensuite le passage à droite, on peut ressortir rue Celetná.

Autre lieu, autre décor : le quartier de Holešovice, à Prague 7, nous plonge aux temps industriels du XIXe siècle, le chic en plus ! Les usines ont été joliment rénovées et transformées en commerces ou en club.

Dans la rue Komunardů, on peut visiter la première usine tchèque de compteur à eau, qui date de 1884 et qui a été fidèlement rénovée. La première brasserie industrielle de Prague (1895) a elle aussi été restaurée et accueille aujourd’hui des bureaux. D’autres vieilles constructions hérissées de cheminées émaillent le quartier, jouxtant des bâtiments modernes aux façades Art nouveau-Art déco, mélange tout aussi hétéroclite qu’harmonieux.

Le quartier est devenu un lieu branché et la jeunesse pragoise vient volontiers se dévergonder dans ses clubs, dont le très célèbre Cross Club.

Et si vous aspirez à plus de verdure, sachez que la nature existe à l’état sauvage en plein milieu de la capitale. Les parcs et forêts y sont protégés et il est interdit d’y construire. Partez alors vous mettre au vert tout en découvrant, au gré des chemins, d’étranges monuments.

L’une des plus balades consiste à prendre le petit train Semmering à la gare de Smichov jusqu’à l’arrêt du parc Cibulka. Ce parc situé dans une forêt comprend une bâtisse baroque (que l’on ne peut pas visiter), et aussi un ancien pavillon chinois, en mauvais état, certes, mais cela ajoute à l’ambiance du lieu. D’autres curiosités agrément la promenade telles une statue de Diane chasseresse, des ruines artificielles ou une tour panoramique de style médiéval ! Tout aussi insolite dans cette forêt quai-sauvage : une petite aire de jeu pour les enfants. Vous l’aurez compris : le parc Cibulka n’a rien d’ordinaire.

Une telle ville, avec son histoire millénaire et mouvementée, ses lieux oubliés ou cachés, ne peut être qu’un lieu de prédilection des esprits. Pour prolonger votre découverte des lieux insolites de la capitale, partez à la recherche de ses fantômes grâce au Circuit pédestre Découverte des fantômes de Prague.

, , , , , , , , ,

Comments are closed.