Parcs nationaux les plus extraordinaires du monde – Partie 2

 

Suite de notre article sur les parcs nationaux les plus extraordinaires du monde. Pour en découvrir d’autres (Partie 1), cliquez ici.

Afrique

Parc National d’Etosha, en Namibie

Parc National d'Etosha, en Namibie

Parc National d’Etosha, en Namibie

Le parc national d’Etosha, considéré comme la meilleure réserve naturelle de Namibie et l’un des meilleurs parcs nationaux en Afrique, permet aux visiteurs d’observer la faune depuis de longues distances en raison des paysages ouverts et arides. Etosha abrite quelques animaux sauvages rares et insolites, ainsi que les Big Five de l’Afrique. Les animaux qu’il n’est pas rare d’observer dans ce parc incluent des rhinocéros, des girafes, des éléphants, des lions, des antilopes et même des guépards et des léopards.

Parc national de Nairobi, au Kenya

Aventurez-vous à 15-20 minutes du centre de Nairobi, la plus grande ville d’Afrique orientale, et vous pourrez prendre des photos de girafes juxtaposées à des gratte-ciel. Le parc national de Nairobi abrite la plus dense population mondiale de rhinocéros noirs, mais vous pouvez aussi y apercevoir des zèbres, des girafes, des hippopotames, des léopards et des lions. C’est la définition même de la « jungle urbaine ».

Parc national du Toubkal, au Maroc

Pour ceux qui veulent découvrir autre chose que les marchés locaux, rendez-vous au parc national de Toubkal situé dans les montagnes de l’Atlas. La quasi-totalité des plus hauts sommets d’Afrique du Nord sont dans les limites du parc, ce qui rend les grimpeurs très heureux. Les randonneurs peuvent explorer les montagnes enneigées et visiter les villages berbères locaux le long du chemin.

Europe

Parc national du Triglav, en Slovénie

Parc national du Triglav, en Slovénie

Parc national du Triglav, en Slovénie

Situé juste à l’extérieur de Bled, le seul parc national de la Slovénie semble être tiré d’un conte de fées. Avec le pittoresque lac de Bohinj idéal pour être exploré en canoë ou en kayak, beaucoup de sentiers de randonnée et des maisons en bois pittoresques qui bordent le lac, c’est un répit à l’écart de la destination populaire de Bled.

Parc national de Sarek, en Suède

Si vous êtes à la recherche d’un endroit pour échapper à la foule et éviter les pièges de la civilisation, allez à Sarek. Avec 2 000 kilomètres carrés à explorer, cette étendue vierge est criblée de glaciers et composée de rapides d’eau vive. Six des plus hauts sommets de la Suède sont également dans le parc, ce qui est idéal pour les randonneurs et les personnes qui aiment atteindre des sommets.

Parc national de Timanfaya, en Espagne

Sur l’île de Lanzarote, une des îles Canaries, vous trouverez le parc national de Timanfaya, qui parait avoir été retiré de Mars et déposé sur l’île. Cette zone, qui a été formée lorsque plus de 100 volcans se sont formés et ont dévasté l’île, est un endroit encore chaud ; les températures à quelques mètres au-dessous du sol atteignent encore 400°C voire plus. Venez y découvrir des paysages d’un autre monde ; restez-y pour la possibilité de manger de la nourriture canarienne préparée grâce à la chaleur géothermique.

Australie

Parc national Freycinet, en Tasmanie

Parc national Freycinet, en Tasmanie

Parc national Freycinet, en Tasmanie

Freycinet est l’un des plus beaux endroits de cette superbe île et où se trouve Wineglass Bay, Honeymoon Bay et Coles Bay, qui méritent toutes d’être explorées. Avec des sentiers bien balisés et beaucoup à voir, il est facile de se perdre pendant des jours dans ce cadre magnifique.

Parc national de Jervis Bay, en Nouvelle-Galles du Sud

Vous pouvez apercevoir des baleines à bosse, des dauphins et des baleines franches australes le long de la côte pendant la saison de migration, ce qui est une raison suffisante pour visiter le parc national de Jervis Bay situé à seulement quelques heures de Sydney. Ajoutez à cela les étendues de sable blanc de Hyams Beach et vous avez trouvé un petit coin de paradis.

 

Bien sûr, ce ne sont que quelques-uns des parcs nationaux spectaculaires dispersés à travers le monde. Il y en a des centaines d’autres à explorer ; il suffit de choisir votre continent !

Traduit de l’anglais par Véronique Tetlow

, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Comments are closed.