Trois excursions à la journée depuis Venise

Posted on 23/05/2016 in Tourisme, Voyage.

Venise

Venise est magnifique pour ceux qui savent trouver le moment où en profiter dans la foule. Les chiffres sont effarants : le tourisme chasse petit à petit les Vénitiens hors de la ville. Venise s’est ainsi transformée en symbole des villes devenues des attractions touristiques au détriment de la qualité de vie de ceux qui y habitent et qui paradoxalement vivent du tourisme. En plein été, donc, ne vous attendez pas à en profiter seul. Toutefois, voici trois excursions pour échapper à la cohue.

Face à Venise dans les îles de la Lagune

Excursion la plus commune à Venise : celle d’un petit tour sur l’une des îles de la Laguna pour rejoindre Murano ou Burano, les plus touristiques. Mais en tout, ce sont l’archipel de Venise comporte 118 petites îles disséminées dans la mer Adriatique et accessibles par voie de terre ou en vaporetto, ces lignes de transport maritime typiques de Venise. Certaines îles d’ailleurs, comme la Giudecca, ne sont accessibles que par voie de mer. Si vous optez pour Murano, privilégiez la fin de journée, à l’heure où les touristes rentrent Place Saint-Marc. Osez prendre la tangente en empruntant des vaporetto plus locaux dans des chenaux empruntés par les Vénitiens.

En direction des montagnes et du lac de Garde

A 1h30 de Venise en voiture, en direction du nord du lac de Garde dont on recommande vivement une escale sur la péninsule de Sirmione, Laghi est la plus petite commune de la région. Nichée entre deux lacs dans la vallée de Ferro, ce village de 125 habitants est entouré de deux petits lacs, comme son nom l’indique. Avec son clocher, elle donne un aperçu des pré-Alpes italiennes. C’est une escale idéale pour se rendre au Lac de Garde. Vous pouvez ensuite rejoindre Malcesine par exemple, en bordure de lac. Village vallonnée, il ne faut pas manquer la visite de son château avec les Alpes en arrière-plan. Le lac de Garde est l’un des plus beaux de l’Italie du Nord. Ses deux rives offrent des panoramas magnifiques sur la chaine de montagnes.

Changement de décor deux heures à l’Est : Trieste

A deux heures de Venise, Trieste dénote par son architecture liée à son histoire. Carrefour européen, tantôt austro-hongroise, tantôt latine, Trieste a fait du commerce maritime sa principale richesse, devenant capitale du café. On le déguste sur des comptoirs de cafés aux décorations chargées qui rappellent Vienne plus que Rome.  Ville étudiante, Trieste a également attiré des écrivains comme James Joyce ou Jules Verne. Détour quoique conséquent mais vivement recommandé à deux heures de train ou de voiture.

, , , , , , ,

Comments are closed.