Trois parcs nationaux à voir une fois dans sa vie aux Etats-Unis

Posted on 08/04/2016 in Excursions, Tourisme, Tours et Activités, Voyage.

yellowstone

Yellowstone, premier parc national des Etats-Unis

Premier parc national des Etats-Unis décrété dès 1872, le Yellowstone attire pour ses activités géothermales, ses geysers, ses bassins multicolores et ses sources d’eau chaude. Il faut dire que le Yellowstone peut avoir des airs de parcs touristiques face à certaines attractions comme le Old Faithful, geyser réputé. Mais le Yellowstone s’étend sur une superficie comparable à celle de la Corse, ce qui permet aux flâneurs de trouver des espaces sauvages. D’autant plus qu’il y a des geysers de partout, ce qui donne au parc ce caractère lunaire si spécifique. La faune y trouve encore un refuge idéal. Les espaces de bivouacs spacieux à l’américaine sont installés en bord de forêts et de de lacs. On s’y sent vraiment en pleine nature. Il existe douze campings à l’intérieur du parc. Il vaut mieux réserver son emplacement en haute saison. Attention, on peut y voir des ours et on y entend le brame des cerfs. Une expérience inoubliable à condition d’accepter d’avoir un peu froid la nuit. Le canyon de Yellowstone vaut vraiment les kilomètres à parcourir.

Grand Canyon, à couper le souffle

La voix du ranger du parc résonne encore avec l’image du coucher de soleil sur le Grand Canyon. On a beau avoir vu des cartes postales de ce canyon associé à l’image du Far West, le voir en vrai impressionne. Il est possible de bivouaquer en bas du canyon pendant une nuit pour faire une rando de deux jours. A ne pas manquer, quoique la remontée soit ardue. En général, le Grand Canyon est un passage incontournable du tour de l’Ouest américain. Lors d’un passage en Californie, le détour par le nord de l’Arizona sera récompensé. Bien qu’il y ait de nombreux touristes, le parc ne donne pas l’impression d’être saturé et chacun peut profiter du paysage comme il l’entend.

Zion et les autres

Difficile de choisir l’un des parcs de l’ouest américain. Il y a l’impressionnant Yosemite, la Death Valley ou Bryce canyon et Zion dans l’Utah, les étonnant blocs de Joshua tree et on en passe… Tout dépend principalement de votre itinéraire et des kilomètres que vous êtes prêts à avaler. Il vaut mieux y aller en avril ou en octobre, avant ou après la saison touristique.

 

 

 

, , , ,

Comments are closed.