Les trois plus belles randonnées d’Europe

Posted on 18/04/2016 in Excursions.

randonne-corse2

Il n’y a pas que le chemin de Saint-Jacques, malgré sa réputation, qui permette de méditer avec un sac sur le dos. Il existe des itinéraires plus sauvages entre la Corse et l’Islande. Difficile d’établir des classements. Mais s’il ne fallait retenir que quatre randos itinérantes, voici les chemins les plus incontournables qui vous donneront des idées pour cet été.

Corse, le classique GR20

Les répliques cultes du film “Les Randonneurs” ont  immortalisé le GR20, qui n’en est pas moins une dure randonnée de 14 jours qui traverse la Corse du nord au sud. Le plus difficile consiste à porter sa nourriture pour les deux semaines à dos d’homme. D’autant plus lorsqu’en plein été, on décide de porter sa tente pour éviter le stress des réservations. Les prix prohibitifs des vivres dans les refuges encouragent les kilos dans le sac ou les étapes de ravitaillement en redescendant dans la plaine. Cet aspect pratique nous en fait oublier l’essentiel : les paysages sont vraiment sauvages et magnifiques.

Islande, le panoramique Laugavegur

C’est la rando la plus célèbre d’Islande, dans le sud de l’île. J’ai apprécié de la faire du Sud au Nord mais elle se fait souvent du Nord au Sud, de Landmannalaugar à Skógarfoss (Beaucoup de randonneurs s’arrêtent à Þórsmörk, ce qui est dommage car la dernière étape est magnifique). L’avantage de partir de Skógar (foss signifie cascades, le départ se fait donc au pied depuis la cascade), malgré le dénivelé plus important que dans l’autre sens, c’est de se baigner dans les sources d’eau chaude de Landmannalaugar à l’arrivée, après trois ou quatre jours sans douche. Encore mieux que le lagon bleu ! Entre passage de gués, diversité des paysages et panoramas superbes, cet itinéraire vaut le détour. Les agences de voyage réservent le peu de places en refuge des mois en avance pour des excursions en Islande, privilégiez donc la tente. Niveau vêtements et équipements, prévoyez de passer dans la neige et une météo aux quatre saisons.

Pyrénées, le sauvage GR10

Passer de l’océan Atlantique au Pays-Basque à la mer Méditerranée en cinq semaines ? C’est ce que propose le GR10 « la grande traversée des Pyrénées », en sillonnant une diversité de paysages et de très belles régions d’Hendaye à Banyuls. Itinéraire très sauvage, il est encore préservé de la randonnée de masse. Un bon plat de garbure dégusté dans des villages vous aidera dans l’ascension des sommets sur la frontière franco-espagnole. Beaucoup le font en plusieurs étapes, d’une année sur l’autre. Pour moi, c’est l’objectif de l’été 2016. Les témoignages d’amis me font suffisamment rêvés pour avoir envie de relever le défi.

, , , , , , ,

Comments are closed.