La Thaïlande hors des sentiers battus

Viator_Photographer_141534

La Thaïlande est depuis longtemps une destination touristique  très prisée et les sites célèbres sont souvent bondés. Cependant, ce merveilleux pays recèle encore des lieux moins fréquentés à découvrir. Que ce soit d’anciens temples khmers, des parcs naturels ou des plages quasi désertes, voici une liste de sites hors des sentiers battus.

Le «pays du sourire» est  particulièrement connu pour ses temples bouddhistes.  Si vous aimez les temples et que vous avez déjà visité les plus célèbres, sachez qu’il en existe de magnifiques beaucoup moins fréquentés.  La région du nord-est, appelée Isan (ou Isaan) est particulièrement riche en temples de style khmer, l’Empire Khmer ayant régné jusqu’à l’Est de ce qui est l’actuelle Thaïlande.

A seulement 250 km de Bangkok, la ville de  Nakhon  Ratchasima (anciennement Khorat) constitue un excellent point de départ pour visiter  certains des plus beaux temples khmers de la Thaïlande. Les joyaux de la région sont sans conteste les temples de Phimai et Phanom Rung.

A 60 km de Nakhon Ratchasima, le temple Prasat Hin Phimai est l’un des plus beaux temples khmer de Thaïlande.  Edifié à la fin du XIe siècle, il n’est pas sans rappeler le temple d’Angkor au Cambodge auquel il aurait probablement servi de modèle.

La ville de Phimai, ancienne cité fortifiée, constitue une étape charmante. On peut y  visiter le musée national de Phimai  qui retrace  l’histoire et le mode de vie des habitants de la région sous l’influence khmer.

Depuis Nakhon Ratchasima, on peut également se rendre au temple de Phanom Rung. Une longue allée pavée  bordée d’arbres et de 70 bornes de pierre et un magnifique escalier mènent à Phanom Rung, temple hindou dédié à Shiva, construit entre les XIIe et XIIIe siècle au sommet d’un volcan éteint. Si vous avez la chance de pouvoir vous y rendre entre le 5 et 7 mars et entre le 5 et 7 octobre pour les couchers du soleil ou du 3 au 5 avril et du 5 au 7 septembre pour les levers du soleil, vous pourrez admirer un spectacle unique : à ces moments de l’année, le soleil se lève ou se couche dans un alignement parfait avec les 15 portes du temple.

Viator_Shutterstock_165690

Le Parc National de Khao Yai, inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, est réputé pour variété de sa faune et de sa flore. Pour combiner la visite de  temples et du parc national, il existe une Excursion de 4 jours du patrimoine et des temples de la Thaïlande du Nord-est au départ de Bangkok.

Encore plus au Nord, la province de Nan, frontalière avec le Laos, ne possède pas moins de six parcs nationaux. C’est un endroit idéal pour faire de la randonnée ou se promener en moto. Villages tranquilles, scènes bucoliques ou jolies cascades vous feront vite oublier la frénésie des endroits touristiques.

La Thaïlande est également célèbre pour ses magnifiques plages et ses myriades d’îles idylliques. Nombre d’entre elles ont échappé au développement touristique. A partir de la ville de Ranong, au sud, vous pourrez vous diriger vers les îles et îlots de la mer d’Andaman. Ko Phayam ou Khao Lak, par exemple, ont conservé leur côté sauvage et ne sont pas très touristiques.   Encore plus au sud, vers la Malaisie, le Parc National Maritime de Tarutao  offre la possibilité de découvrir de magnifiques  îlots tels que Ko Adang et Ko Tarutao. Amateurs de plongée, de randonnée ou de farniente s’en donneront à cœur joie.

Le parc Khao Sok, lui, offre plus de 4 400 km2  de forêt tropicale à explorer. On peut y faire du  trek ou du canoë ou encore plonger dans des grottes. Pour les aventuriers, ne manquez pas le Safari dans la jungle à la journée à Khao Sok au départ de Phuket.

, , , ,

Comments are closed.