Tokyo : les sites incontournables où admirer les cerisiers en fleur

tokyo tree

Entre début mars et début mai, selon les régions, les villes et campagnes japonaises se teintent de dégradés de rose et le moment tant attendu du hanami (littéralement ‘regarder les fleurs’) bat son plein. Des milliers de Japonais vont s’extasier et festoyer sous les sakura, les fameux cerisiers en fleur.

Si vous vous trouvez à Tokyo à cette période de l’année, voici une liste de lieux incontournables où les admirer. Le soir, la plupart des endroits sont illuminés, ce qui ajoute à la magie des lieux. Cette année, l’éclosion des sakura à Tokyo est prévue pour le 25 mars et leur épanouissement entre le 1er et le  9 avril. Joignez-vous à la fête !

Le sanctuaire shinto Yasukuni-jinja est un des lieux de Tokyo les plus visités pour ses cerisiers et on se base sur l’éclosion de ses sakura pour  annoncer le début ‘officiel’ de la floraison des cerisiers dans la capitale. Lors du ‘Sakura festival’ du sanctuaire, on peut assister à un match de sumo et à d’autres manifestations traditionnelles. Dès la tombée de la nuit, des lanternes illuminent les cerisiers et transportent les visiteurs dans un monde féérique.

Aucun jardin ou parc japonais ne saurait se passer de ces arbres emblématiques et vous en verrez partout.

Parmi les parcs les plus célèbres : celui d’Ueno dans le quartier du même nom. Malgré sa superficie et ses 1200 cerisiers, il vous sera peut-être difficile d’y trouver un endroit pour vous asseoir car les Japonais viennent installer des nattes dès l’aube pour être sûrs de pouvoir pique-niquer sous les arbres en fleurs. Vous pourrez néanmoins vous y promener et admirer non seulement les fleurs mais aussi les Tokyoïtes faisant la fête ! Jusqu’au 12 avril a lieu le ‘Ueno Sakura festival ‘ proposant des animations et des stands de boissons et de plats typiques.

Autre parc incontournable : Shinjuku Gyoen National Garden. Il est ouvert tous les jours entre le 25 mars et le 24 avril (fermé le lundi pendant le reste de l’année), de 9h à 16h30. L’entrée est payante (200 yens, 50 yens pour les élèves du primaire et du collège, gratuit pour les moins de 6 ans). Ici, il est interdit d’apporter et de boire de l’alcool mais on peut y admirer plus d’une soixantaine de sortes de cerisiers et l’ambiance y est plus sereine !

Le parc Yoyogi,  est plus connu pour l’excentricité de ses visiteurs mais il n’est pas en reste côté cerisiers. Le meilleur endroit pour les admirer se trouve au centre du parc. Avec un peu de chance, vous pourrez voir de jeunes Japonais(es) costumés et grimés festoyer sous les sakura.

Plus traditionnel avec son étang, ses ponts et sa maison de thé, le jardin Hamarikyu Teien  ravira les amateurs de jardins japonais. Il est ouvert de 9h à 17h. L’entrée est payante (300 yens), gratuite pour les enfants jusqu’à 12 ans.

Le parc Shiba, fondé en 1873, fait partie des cinq premiers grands parcs du Japon.  Outre ses cerisiers, il offre de magnifiques vues sur la tour de Tokyo. Allez-y plutôt le soir, pour admirer la tour illuminée avec en avant-plan les cerisiers en fleur.

Le jardin Rikugien, lui, est célèbre pour son magnifique shidarezakura « cerisier pleureur ». L’entrée est payante (300 yens, gratuite pour les enfants jusqu’à 12 ans) et les pique-niques interdits le soir. À la saison des cerisiers, le parc est ouvert jusqu’à 21 heures et nous vous conseillons vivement de le visiter en soirée car l’ambiance y est magique.

Le parc Chidorigafuchi, quant à lui,  est le lieu de prédilection des amoureux qui viennent se promener en barque dans les eaux de la douve au nord du Palais Impérial.  Si cette activité vous tente, armez-vous de patience car la  file d’attente pour les barques peut être longue !

Enfin, six cent-quarante cerisiers bordent le fleuve Sumida sur un kilomètre de longueur.  Le moyen le plus agréable d’admirer le site est de prendre un « water bus »  depuis Asakusa.  Le trajet dure environ 40 minutes et le bateau s’arrête à Hamarikyu gardens et au terminal Hinode Pier. Vous pouvez également joindre l’excursion d’une journée ou d’une après-midi qui comprend une croisière de 40 minutes sur le Sumida : Après-midi à Tokyo et croisière sur le Sumida.

Ou encore, pour admirer les cerisiers illuminés et les vues nocturnes de Tokyo, profitez du dîner-croisière dans la baie de Tokyo avec le Tokyo Bay Dinner Cruise.

 

 

 

, , ,

Comments are closed.