Sur les traces de la Vienne impériale

Le long de la Ringstrasse

Le long de la Ringstrasse

La puissante dynastie des Habsbourg a façonné le visage de Vienne depuis plusieurs siècles et l’année 2016 marque le 100è anniversaire de la mort de l’empereur François-Joseph. Deux ans après sa mort, l’une des dynasties les plus illustres du monde qui régnait sur les régions d’Europe depuis le 13è siècle a disparu à jamais. De nombreuses expositions spéciales se tiendront cette année pour encourager les visiteurs à suivre les traces de la Vienne impériale.

Événements spéciaux en 2016 commémorant l’empereur François-Joseph

François-Joseph est décédé le 21 novembre 1916 à l’âge de 86 ans et après avoir été sur le trône pendant 68 ans, il était le monarque ayant eu le plus long règne de sa dynastie. Alors, quel est son héritage majeur à Vienne ? Il a ordonné la construction de la Ringstrasse, cet élégant boulevard peuplé de maisons grandioses, églises et musées qui a contribué à créer la forme de la ville actuelle. Il a épousé Elisabeth, l’impératrice bien-aimée mieux connue sous le nom de Sissi, qui a laissé sa marque sur la ville avant son assassinat en 1898 et a modéré les révoltes dans son empire de la Hongrie à la Lombardie. Un certain nombre d’expositions à travers cette glorieuse ville baroque et photogénique va célébrer le centenaire de la mort de François-Joseph.

Du 16 mars au 27 novembre, 2016, une exposition à quatre volets se penchera sur la vie et l’époque du dernier empereur Habsbourg. Au palais de Schönbrunn, l’exposition « Homme et Souverain » met l’accent sur François-Joseph comme individu et sur son mariage avec Sissi. Des carrosses et des vêtements dans l’exposition « Représentation et Simplicité » au Musée des Carrosses impériaux présentent l’image de l’empereur, le premier monarque à devenir une personnalité culte grâce à l’introduction du film et de la photographie. « Fête et Quotidien » se tenant au Musée des meubles impériaux met en évidence le contraste entre la vie personnelle modeste du monarque et son image pompeuse et majestueuse dans le monde extérieur.

Le Palais Schönbrunn ait la résidence d’été de la dynastie des Habsbourg à Vienne

Le Palais Schönbrunn ait la résidence d’été de la dynastie des Habsbourg à Vienne

La quatrième exposition est « Chasse et Temps libre », dépeignant l’empereur joueur et qui sera tenue au Palais Niederweiden. Vous pouvez vous y rendre depuis Vienne lors d’une croisière le long du Danube, tout comme l’impératrice Marie-Thérèse, la seule impératrice Habsburg, le faisait au XVIIIè siècle. Les billets combinés pour les quatre expositions sont au prix de 25 €.

Une autre exposition intitulée « L’empereur éternel » aura lieu aux mêmes dates à la Bibliothèque nationale autrichienne, où figurent quelques-unes des milliers d’images prises de François-Joseph pendant sa vie.

L’empereur est mort dans le palais de Schönbrunn qui fut la résidence d’été de la famille impériale. L’empereur Léopold Ier avait commissionné l’architecte baroque favori de Vienne, Bernhard Fischer von Erlach, pour construire un pavillon de chasse pour la famille impériale en 1695, mais 50 ans plus tard l’impératrice Marie-Thérèse a demandé à l’architecte Nikolaus Pacassi de l’étendre avec la façade symétrique que l’on peut voir aujourd’hui.

À l’intérieur du palais se trouve une série d’appartements d’État de style Rococo dorés et éblouissants. Dehors, il y a des jardins formels entretenus qui ont été ouverts au public en 1779, une serre de style Art nouveau, le flamboyant gazebo baroque et le plus ancien zoo du monde, réputé pour ses succès de conservation des espèces rares.

L’influence des Habsbourg

Le Palais Impérial (Hofburg) éclairé de nuit

Le Palais Impérial (Hofburg) éclairé de nuit

L’héritage de François-Joseph est sans aucun doute d’une grande importance à Vienne, mais qui d’autre que les monarques Habsbourg ont contribué à façonner la ville ? Pendant des centaines d’années, les empereurs avaient leur résidence principale à Vienne ; le Palais Impérial (Hofburg) était le centre de contrôle de leur grand empire. Le grand complexe construit autour de l’Hofburg a été agrandi à partir du XIIIè siècle et comprend aujourd’hui des églises et des musées, ainsi que des théâtres, la bibliothèque nationale et le bureau du Premier ministre autrichien. La Cathédrale Saint-Etienne, qui a été connu sa métamorphose gothique actuelle au XIVè siècle, est rapidement devenue l’église des riches et célèbres de Vienne et a également été le lieu d’un double mariage politique en 1515, habilement organisé par l’empereur Maximilien Ier pour unir les couronnes de la Hongrie et de l’Autriche.

Actuellement, l’Hofburg comprend 24 collections historiques, y compris le Musée de Sissi où les portraits de Sissi, ses robes, ses bijoux et son masque mortuaire sont exposés, ainsi que les appartements impériaux et les collections impériales d’argent. Toutes peuvent être visitées avec un seul billet et permettent d’éclairer l’opulence et le style dans lequel les monarques Habsbourg vivaient.

La sublime collection d’art et d’objets décoratifs des Habsburg peut également être découverte dans les nombreuses branches du Kunsthistorisches Museum et du Neue Burg (un seul billet permet d’accéder aux deux), tous deux basés au Hofburg.

L’École espagnole d’équitation de renommée mondiale fait partie du complexe du palais. Elle a ouvert en 1572 et les lipizzans gris emblématiques sont toujours montés à ce jour durant des spectacles de dressage classique dans un manège baroque commandé dans les années 1700 par l’empereur Charles VI. Des billets sont disponibles pour des spectacles et des séances de dressage le matin.

Spectacle de dressage à l'École espagnole d'équitation

Spectacle de dressage à l’École espagnole d’équitation

L’Augarten est un des autres palais imposants des empereurs Habsbourg et on y trouve aujourd’hui les Petits Chanteurs de Vienne, un des plus anciens chœurs de jeunes du monde qui a été fondé à la fin du XVè siècle par l’empereur Maximilien Ier pour se produire lors de services religieux et banquets impériaux. Aujourd’hui, les chœurs chantent la messe à 9h15 tous les dimanches entre septembre et juin dans la chapelle du Hofburg au Palais impérial.

D’autres sites de Vienne inextricablement liés avec les Habsbourg incluent le caveau impérial en-dessous de l’église des Capucins au Neuer Markt, l’Église des Augustins où l’empereur François-Joseph a épousé Sissi en 1854, et le Trésor Impérial qui abrite les joyaux de la couronne au Schweizerhof.

Quelle est la meilleure façon de découvrir le trésor des Habsbourg de la Vienne impériale ? Achetez une carte forfait Vienne, disponible en versions valables 48 ou 72 heures et offrant l’accès gratuit à tous les transports publics, des offres spéciales sur les visites de la ville et l’entrée gratuite ou à prix réduit dans un grand nombre des plus grandes attractions touristiques de la ville.

Traduit de l’anglais par Véronique Tetlow

, , , , , , , , , , , ,

Comments are closed.