Les trois plus belles plages de Sardaigne

Posted on 22/03/2016 in Recommandations Locales, Tourisme, Voyage.

Viator Photo ID: 150939 / Orig name: shutterstock_163365800.jpg / Source Type: Shutterstock / Source ID: 163365800 / Desc: View from Bear rock. East of the port of Palau. Costa Smeralda, Sardinia, Italy / Tags: Bear rock, port of Palau, Costa Smeralda, Sardinia, Italy, Europe, ocean, tropical, coast / Uploaded by: egonzales /

Si Olbia, ville connue pour accueillir la jet set italienne, a construit sa réputation grâce à ses plages, il existe des recoins plus sauvages avec le même sable blanc et l’eau turquoise mais avec l’ambiance station balnéaire en moins. Voici trois propositions en alternative aux plages de san Teodoro qui conviendra tout autant aux adeptes de plongée ou de randonnée qu’à ceux qui recherchent avant tout le farniente.

Cala luna

Entre Dorgali et Bonei, Cala luna est l’une des criques accessibles seulement à pieds ou en bateau. Comptez deux bonnes heures de marche depuis Cala Fuili. Il s’agit des derniers kilomètres de la réputée difficile randonnée du Selvaggio Blu. Sur le chemin, la grotte de Bue Marino est ouverte à la visite.

La plage de Cala luna se distingue par son sable fin, son eau turquoise et ses grandes grottes en bord de mer, appréciées par les grimpeurs du monde entier.

Si vous ne souhaitez pas marcher, des navettes proposent de vous y emmener depuis Cala Gonone, Orosei ou La Caletta. Tout le golf d’Orosei comprend des criques paradisiaques, parfois accessibles seulement par voie de mer ou pour les marcheurs les plus courageux : Cala Sisine, Cala Mariolu, Cala Goritzé. Cette dernière crique plus petite et sauvage que l’on retrouve sur les cartes postales de l’île s’apprécie depuis la mer puisqu’aucune excursion n’y débarque les touristes. Elle est toutefois accessible par voie de terre depuis le plateau de Golgo. Le sentier emprunte un ancien chemin de muletier à travers un canyon creusé dans la roche blanche.

La Pelosa – Stintino

Facilement accessible, elle est également vite prise d’assaut autant par les locaux que par les touristes en vacances dans la région d’Alghero. Il vaut donc mieux s’y rendre hors saison et en semaine. Son décor de carte postale digne des Caraïbes ne doit pas vous distraire si vous n’êtes pas équipés de sandales d’eau : les oursins apprécient également ces eaux peu profondes. D’ailleurs, les « ricci » sont une des spécialités culinaire de l’île qui n’échappe pas à la réputation de la gastronomie italienne. Vous trouverez de nombreux restaurants à Alghero ou Cagliari qui proposent des « spaghetti ai ricci », à déguster de novembre à mai, saison de la pêche aux oursins.

La plage, dont une tour du XVIème siècle constitue l’emblème, est reliée plusieurs fois par jour par des bus depuis les villes d’Alghero ou Sassari. Depuis Stintino, on voit également les îles Asinara accessibles en bateau.

Chia et Vilasimius

Les alentours de Chia comptent de belles plages bordées de genévriers et de pins parasols. Accessibles facilement en bus depuis Cagliari, ces plages sont réputées pour la planche à voile, le surf et le kite surf. Les amateurs de plongée ne sont pas en reste. Les plages de Villasimius feront également le bonheur des plongeurs, petits ou grands.

, , , , , ,

Comments are closed.