Les meilleures randonnées urbaines à Rio de Janeiro

 

Rio est la combinaison d’une métropole urbaine et d’une jungle tropicale, de montagnes spectaculaires et de plages de sable blanc ; ce qui en fait l’un des meilleurs endroits pour faire de la randonnée urbaine et de l’escalade. En plein centre de la ville se trouve le parc national de Tijuca, la plus grande forêt tropicale urbaine du monde, avec des sentiers qui offrent quelques-unes des plus belles vues sur le paysage spectaculaire de Rio. Explorez ce paradis pour amoureux de la nature en ville lors de l’une de ces six randonnées urbaines à Rio de Janeiro.

1. La « Colline des Deux Frères » (Morro Dois Irmãos)

La vue de la Zone Sud de Rio depuis le sommet de la « Colline des Deux Frères ». Photo d’Anna Jean Kaiser.

La vue de la Zone Sud de Rio depuis le sommet de la « Colline des Deux Frères ». Photo d’Anna Jean Kaiser.

La « Colline des Deux Frères » s’élève au-dessus de l’extrémité sud-ouest des plages d’Ipanema et Leblon et est l’un des sites les plus emblématiques de Rio. La roche de granit se divise en deux sommets différents, d’où son nom. La plupart des gens admire le rocher spectaculaire depuis la plage, mais vous pouvez également marcher jusqu’au sommet du pic supérieur. Du sommet, vous pourrez admirer une vue panoramique sur les plages de Leblon, Ipanema et Copacabana, la lagune, le Christ Rédempteur et le Pain de Sucre un peu plus loin. Le sentier est d’environ 1,6 km sur une pente moyenne.

Pour y arriver, commencez à l’entrée de la favela Vidigal. La favela est sur une pente raide et le début du sentier se trouve au sommet. Vous pouvez monter la route principale de la favela à pied pendant environ 1,6 km jusqu’à ce que vous atteigniez le terrain de football, ou vous pouvez économiser votre énergie pour la randonnée en prenant une moto-taxi ou un minibus VW. Une fois que vous aurez atteint le terrain de football, le début du sentier se trouve de l’autre côté du terrain, près de la zone d’entrainement. Ou au lieu de chercher, optez pour une visite guidée dans la favela et le sentier d’Irmãos.

2. Le Christ Rédempteur

Ne prenez pas les trams ou les minibus, faites plutôt une randonnée pour monter jusqu’au Christ Rédempteur !

Ne prenez pas les trams ou les minibus, faites plutôt une randonnée pour monter jusqu’au Christ Rédempteur !

La plupart des visiteurs prévoient d’aller jusqu’à Corcovado pour voir le Christ Rédempteur. Beaucoup ne savent pas que vous pouvez éviter les longues files d’attente pour les minibus et les trains et faire une randonnée jusqu’en haut de la montagne le long d’un sentier dans la jungle avec des ruisseaux, des animaux et de superbes vues. C’est un excellent moyen de voir l’attraction la plus emblématique de la ville d’une manière qui sort de l’ordinaire.

La randonnée fait seulement 2,2 kilomètres mais vous montez à plus de 700 mètres, donc c’est un peu raide, mais cela ne nécessite pas pour autant d’escalader. Il faut environ une heure et demie pour atteindre le sommet selon votre rythme.

Le sentier commence derrière le vieux manoir au Parque Lage. Il y a une petite cabane d’un garde où vous pouvez obtenir une carte et commencer l’ascension. Une fois que vous atteignez le sommet, si vous êtes trop fatigué ou que vous n’avez plus beaucoup de temps, vous pouvez toujours opter pour un billet retour en bas de la montagne dans l’un des minibus. Notez également que si vous souhaitez économiser en évitant le transport jusqu’en haut de la montagne, vous devrez tout de même acheter un billet si vous voulez entrer dans la zone principale d’observation de la statue.

3. Pedra da Gávea

Pedra de Gávea. Photo d’Anna Jean Kaiser.

Pedra de Gávea. Photo d’Anna Jean Kaiser.

Pedra da Gávea est l’une des randonnées les plus difficiles de Rio, mais aussi l’une des plus enrichissantes. Pedra da Gávea est l’un des plus grands blocs de granit du monde et s’élève depuis le rivage entre les plages de São Conrado et Barra da Tijuca. C’est une randonnée difficile qui prend environ 2 heures et demie, montant jusqu’à 844 mètres, et qui nécessite un peu d’escalade. Toutefois, la vue à 360 ​​degrés sur les plages, l’océan, les montagnes, la jungle et la ville que vous trouverez au sommet sera certainement un moment fort de votre voyage.

En raison de la difficulté à accéder le sentier et la partie à escalader, il est recommandé de faire une randonnée guidée de Pedra da Gávea comprenant l’équipement d’escalade, bien que certains courageux s’y aventurent sans équipement.

4. Pedra Bonita

Pedra Bonita est une alternative moins difficile qui prend moins de temps que Pedra da Gávea et qui offre aussi une vue spectaculaire car les deux sentiers sont situés l’un à côté de l’autre. Il y a une route d’accès pour la majorité de Pedra Bonita puis un sentier de randonnée facile de 40 minutes pour atteindre le sommet. C’est aussi le point de départ des deltaplanes, donc vous verrez les fous d’adrénaline faire le grand saut dans le vide.

La meilleure façon d’accéder à Pedra Bonita est lors d’une randonnée guidée car il y a peu d’accès par les transports publics. Si vous avez une voiture, conduisez jusqu’à Estrada das Canoas et garez-vous aussi près que possible, mais notez que le stationnement est très limité donc il est préférable d’y aller tôt.

5. Morro da Urca

Vue sur Morro da Urca depuis le sommet du Pain de Sucre

Vue sur Morro da Urca depuis le sommet du Pain de Sucre

Morro da Urca est la plus petite montagne devant le Pain de Sucre. Au lieu de prendre le téléférique du Pain de Sucre jusqu’à son premier arrêt au Morro da Urca, suivez le sentier ! La randonnée de 30 minutes est courte mais raide et c’est une autre façon de profiter d’une attraction classique tout en jouissant de la forêt tropicale de Rio. Le sentier commence à l’extrémité nord de la plage de Praia Vermelha. Suivez un chemin pavé sur une trentaine de mètres, le long duquel vous verrez probablement de petits singes appelés « micos ». Vous verrez alors un sentier virant depuis le sentier pavé marqué « Trilha da Urca ».

Si vous voulez continuer sur le téléférique du Pain de Sucre, assurez-vous d’acheter votre billet à l’entrée du Pain de Sucre avant votre randonnée jusqu’à Morro da Urca. Par contre, après 19 heures, vous pouvez prendre le téléférique pour redescendre gratuitement.

6. Bom Retiro et Pico da Tijuca

La région de Bom Retiro est située dans la section moins visitée du nord du parc national de Tijuca. Cette région est un paradis pour les randonneurs, avec un vaste réseau de sentiers de difficulté variable, des chutes d’eau et des zones de pique-nique ombragées. C’est une pause tranquille dans la jungle loin de la ville animée et un excellent endroit pour passer la journée.

La randonnée la plus populaire dans ce domaine est Pico da Tijuca, le plus haut sommet du parc national de Tijuca, offrant une vue incroyable sur la ville entière ; cette fois-ci, la vue comprend la zone Nord, la baie de Guanabara et le pont Rio-Niterói. Vous pouvez trouver des cartes au centre des visiteurs du parc national où les gardes peuvent vous aider à choisir une randonnée en fonction de vos envies. Une autre option populaire est Bico do Papagaio, le deuxième plus haut sommet du parc.

C’est un long périple dans les transports publics de la Zone Sud – environ une heure et 45 minutes au total. Prenez le métro jusqu’à Praça Saens Peña, puis le bus 301 ou 345 et descendez à Praça Afonso Viseu, où l’entrée du parc se trouve. Il y a aussi des randonnées guidées de Pico da Tijuca et Bico do Papagaio, y compris une pendant laquelle vous pouvez descendre en rappel la face du pic.

Traduit de l’anglais par Véronique Tetlow

, , , , , , , , , , , ,

Comments are closed.