Visite des châteaux de Žebrák et Točník au départ de Prague

Le château de Točník et la tour de guet du château voisin de Žebrák en premier plan

Le château de Točník et la tour de guet du château voisin de Žebrák en premier plan

Une visite des châteaux de Žebrák et Točník au départ de Prague vous emmène dans les paysages anciens et sauvages de Bohême centrale à la découverte de châteaux historiques jumeaux. Appartenant aujourd’hui à l’État tchèque qui finance lentement leur restauration, les deux châteaux ont été construits en tant que palais royaux et se tiennent pratiquement côte à côte sur la crête de deux collines voisines. Ils sont situés à seulement 40 minutes de route de Prague.

La fonction d’origine des châteaux de Žebrák et Točník était de protéger les routes commerciales entre Prague et la Bavière. Le palais gothique et la tour de guet de Žebrák ont ​​été construits à la fin du XIIIè siècle par la famille aristocratique Zajíc comme une structure gothique imprenable au sommet d’une colline boisée. Au cours des décennies suivantes, il a changé de mains à plusieurs reprises avant de se retrouver dans les mains du roi d’Allemagne et de Bohême avant de brûler en 1395.

Bien que certains travaux de réparation aient été tentés, Žebrák a été remplacé par la forteresse voisine de Točník, et après un autre incendie en 1552, il est complètement tombé en ruine. Aujourd’hui, il reste son énorme tour de guet cylindrique et quelques ruines parmi les pinèdes.

Le château de pierre Točník de cinq étages est perché sur un rocher boisé au-dessus du village du même nom et est une structure gothique photogénique construite à l’origine à la fin du XIVè siècle comme résidence royale de Venceslas IV lorsque sa maison voisine de Žebrák a été détruite par un incendie. Au cours des siècles, Točník a eu plusieurs propriétaires et a été agrandi et modifié plusieurs fois avant d’être complètement abandonné à la fin du XVIIè siècle après la guerre de Trente Ans.

Aujourd’hui, son style Renaissance et baroque est évident. Il est entouré d’un mur de protection autrefois fortifié mais aujourd’hui en ruine et a des portes de style Renaissance ornées d’imagerie héraldique. Bien que largement en ruines, le complexe est lentement ramené à la vie ; l’intérieur du Grand Hall du palais est orné de sgraffito et a un petit musée sur la vie en Bohème à l’époque médiévale.

Traduit de l’anglais par Véronique Tetlow

, , , , , , ,

Comments are closed.