Séville au printemps : Semana Santa ou Feria de Abril ?

Viator Photo ID: 32027 / Orig name: Seville_FlamencoinSeville_shutterstock_101472727.jpg / Source Type: Shutterstock / Source ID: 101472727 / Tags: flamenco, dancer, Europe, Spain, Andalucia, Costa, del, Sol, Seville, Seville, Flamencoin, Seville / Uploaded by: import / Edited by: ehobson /

Meilleure période pour visiter l’Andalousie, le printemps est également celui de la fête à Séville. La « Semana santa », qui commence cette année le 20 mars 2016, précède de quinze jours la « Feria de Abril », qui débutera le 12 avril 2016. Toutes deux durent une semaine. Pourtant, ces deux fêtes ne se ressemblent en rien. La première se déroule dans le centre-ville dont le passage est régulé à certaines heures, à tel point que de nombreux Sévillans fuient les lieux. La seconde se passe sur un terrain en dehors de la ville aménagé pour l’occasion. L’entrée dans les “casetas” dont la plupart sont privées est quasi-exclusivement réservée aux Sévillans.

La semaine sainte

C’est une semaine remplie de rituels et de traditions. Un conseil : documentez-vous avant d’y assister afin de mieux comprendre les symboles de cette fête, ce qu’on y voit et ce qu’on y boit. Car il faut le dire, au-delà des processions, l’alcool coule à flot. Et comme dans toutes fêtes masquées, il y a des débordements.

C’est d’abord une fête religieuse où l’apparence est très importante. Les balcons de la ville se louent pendant cette fête et des gradins également payants sont installés pour l’occasion. Et il fait aussi bon y voir que d’y être vu. L’élégance est de mise, en noire. On y vient de nombreuses régions d’Espagne alors que les magasins et restaurants vivent au rythme lancinant des cuivres des fanfares qui guident les processions. Elles ont  lieu en général l’après-midi et en début de soirée.

Toute l’année, les confréries s’entraînent à porter les pasos, souvent tard le soir. Les porteurs, dits « costaleros », se relaient pour défiler. Alors que les Nazarenos sont réputés pour leur tenus avec une cagoule à pic. Aujourd’hui encore, certains fidèles décident de réaliser les processions pieds nus, ou en portant deux croix. La nuit de jeudi au vendredi saint s’appelle « la Madruga ». C’est la plus longue procession de la semaine à laquelle participe les plus anciennes confréries.

La Feria de Abril  

Les costumes de flamenco et le rebujito, boisson typique de la Feria, attirent de nombreuses personnes. Mais lorsqu’ils ne sont pas assez informés sur le fonctionnement de la Feria, les touristes peuvent être déçus. Pour entrer dans une « caseta », il faut y connaître quelqu’un. Chaque grande famille sévillane a sa « caseta ». C’est un acte social dont on parle durant toute l’année. Quelques partis politiques ou organisations proposent des « casetas » publiques. Bien sûr, le spectacle est également dans la rue. Mais ce n’est pas la même chose. La Feria existe depuis 1846. Elle est suivie par le pèlerinage del Rocio jusqu’à la province de Huelva.

, , , ,

Comments are closed.