L’hiver à Berlin : musées et soirées

Viator Photo ID: 164760 / Orig name: shutterstock_114484561.jpg / Source Type: Shutterstock / Source ID: 114484561 / Tags: berlin, germany, christmas, holiday, people, winter, snow, Europe / Uploaded by: ehobson / Edited by: egonzales /

A choisir, il n’y a pas de doute, je préfère de loin l’été à l’hiver pour vivre Berlin, c’est-à-dire les longues journées, voire très courtes nuits, aux interminables journées sans lumières. Mais pour les oiseaux de nuit qui ne font que passer ou les adeptes des musées, Berlin en hiver reste une destination à laquelle penser, avec la foule en moins.

Depuis une dizaine d’années, Berlin a survendu son image de ville de la fête techno et de la scène alternative électro. La fête dans la capitale allemande est loin d’être ce qu’elle fut dans les années 90. Et à en croire les récits de vieux combattants, heureusement. La réputation a engendré des hordes de touristes fraîchement descendus d’avion low-cost pour faire la queue dans des clubs à la sélection hasardeuse selon l’humeur des videurs. Pourtant, il est vrai qu’il reste des endroits à Berlin où les néons font oublier la nuit. Qu’importe donc l’heure ou la température à l’extérieur si ce qui compte c’est la fête à l’intérieur ? Toutefois, la fête estivale compte quelques bars extérieurs, notamment en bord de canal, qui donnent à la ville un air de street party éternelle.

Autre activité intérieure et moins mise en avant pour ceux qui ciblent le public jeune : les musées de Berlin sont d’une particulière qualité. Il y a bien sûr les collections du Moyen-Orient, dont la porte de Babylone dite porte d’Ishtar au Pergamonmuseum sur l’île aux musées. Notez néanmoins que ce musée archéologique est le musée plus visité d’Allemagne. Il abrite également l’imposante porte du marché de Milet. Mais ce n’est pas tout. Le musée juif de Berlin, tout comme le mémorial aux juifs assassinés d’Europe, vaut un détour d’une après-midi. Il retrace autant l’histoire que la culture juive.

Sachez également que la coupole du Bundestag se visite. A ne pas manquer sous réserve de se lever tôt ou de ne pas être impatient. Il y a très vite foule pour y entrer.

Enfin, toute une série de musées en tous genres dont voici un florilège. Le musée de la currywurst retrace l’histoire de la recette de cette saucisse que l’on trouve à chaque coin de rue et propose de sentir les différents parfums de cette fierté culinaire. Le musée propose même aux visiteurs de se prendre en photo dans un canapé en forme de saucisse. Du grand art ! Le musée du rouge à lèvres, quant à lui, s’attache à montrer des collections de ce maquillage à travers les siècles.

, ,

Comments are closed.