Visite de l’île de Mljet au départ de Dubrovnik

L'île de Mljet en Croatie

L’île de Mljet en Croatie

L’une des plus distantes et sauvages de toutes les îles de la côte dalmate, l’île de Mljet, est un refuge luxuriant, recouvert de forêts de pins ombragées, de plages de sable fin et de lacs d’un vert émeraude, ce qui en fait une évasion idyllique pour ceux qui cherchent à sortir des sentiers battus en Croatie. Visiter l’île de Mljet au départ de Dubrovnik est possible lors d’une excursion d’une journée, avec des ferries reliant l’île à Dubrovnik (environ deux heures en catamaran) et la péninsule de Peljesac, mais c’est aussi un arrêt populaire pour les croisiéristes.

La plus grosse attraction de l’île de Mljet est son parc national du même nom qui s’étend à travers la pointe ouest de l’île et est un endroit idyllique pour la randonnée et le vélo, avec un réseau de sentiers qui traversent les forêts de pins ombragées. La vedette du parc national est une paire de lacs d’eau salée, Veliko et Malo Jezero. Ils sont reliés par un canal étroit et abritent un magnifique monastère bénédictin du XIIè siècle perché sur un îlot et accessible uniquement par bateau ou en kayak. Vous pouvez louer des vélos et des kayaks dans le parc et il est également possible de se baigner dans les lacs, un passe-temps populaire pendant les mois chauds d’été.

Cela vaut la peine de prévoir du temps pour explorer aussi le reste de l’île de Mljet, où les paysages sauvages sont parsemés de petits villages, d’oliveraies et de vignobles bien entretenus, avec une côte criblée de grottes et de lagunes, ainsi que de longues plages de sable fin. Arrêtez-vous à la grotte d’Ulysse, où aurait vécu le roi grec après avoir fait naufrage sur l’île, ou louez un vélo pour vous déplacer entre les villages balnéaires de Pomena, Polace, Sobra et Saplunara. Enfin, les eaux autour de Mljet sont un endroit populaire pour la plongée sous-marine et il y a beaucoup d’options pour les plongeurs débutants ainsi que des plongées en eau profonde ou des épaves difficiles pour ceux qui sont certifiés.

Traduit de l’anglais par Véronique Tetlow

, , , ,

Comments are closed.