Quatre raisons d’aller au Carnaval de Notting Hill

Viator Photo ID: 152499 / RESTRICTED / Orig name: B5R1XE.jpg / Source Type: Alamy / Source ID: B5R1XE / Tags: Notting HIll , London, England, Carnival / Uploaded by: ehobson /

Du dimanche 30 au lundi 31 août 2015, Notting Hill revêt ses couleurs caribéennes bien au-delà des façades de ses maisons bigarées. Avant de devenir l’un des quartiers les plus cossu de Londres, Notting Hill a accueilli dans les années 50 une large communauté caribéenne.

En 1964, les communautés caribéennes de la ville se rassemblent à Notting Hill six ans après des émeutes raciales pour célébrer ensemble l’abolition de l’esclavage. Le Carnaval de Notting Hill constitue l’un des plus grands festival de rue d’Europe. Il symbolise le caractère multiculturel de la ville.Voici quatre raisons d’y aller.

1. Un voyage exotique à la porte de chez vous

Pas besoin de voler à Rio pour un carnaval strass et paillettes. Deux heures d’Eurostar relient Paris à Londres. Musiciens et danseurs de calypso, reggae, jazz,  drum’n bass et samba animent les défilés du dimanche et lundi, jour férié en Angleterre. Dans la rue, des centaines de stands proposent de la cuisine exotique, dont le « jerk chicken ».

Pour un voyage gustatif caribéen en dehors du Carnaval, rendez-vous au marché de Dalston, à l’opposé de la ville, dans l’Est londonien. Vous y trouverez tous types de nourriture vendus dans des échoppes créées dans des containers. Ambiance garantie.

2. Une dernière « street party » avant la rentrée

Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de gouter aux festivals anglais, il n’est pas trop tard. Les festivités commencent en fanfare dès le samedi, lors d’une « compétition de steel » au parc « Horniman’s Pleasance » de 16h à 21h. Le principal défilé se tient le lundi. Les chars partent à 9h30 et arrivent avant 20h30. Si vous y y allez en groupe, tachez de rester ensemble. Les autorités coupent l’accès à certaines rues. La police est intransigeante et il devient impossible de traverser la parade pour retrouver vos amis. Côté transport, privilégiez le bus londonien. Oubliez les vélos de la ville et la station de Notting Hill reste fermée le temps du carnaval. Arrêtez-vous à Kensal Green, Queensway, Bayswater, Royal Oak ou Paddington.Le soir, des afters s’organisent aux quatre coins de la capitale.

Ne nous leurrons pas, le soleil de Rio n’est pas toujours de la fête. Fin août à Londres annonce généralement le début de l’automne. Les parcs changent de tons. C’est le moment idéal pour se promener à « Hampstead » ou « Hyde park » et respirer en dehors de la cohue.

3. Une fête à l’excentricité anglaise

Un bain de foule au Carnaval de Notting Hill vous familiarisera avec l’excentricité qui fait le charme de Londres. Le spectacle est autant dans la parade que chez les badauds. Comme vous l’aurez déjà remarqué sur le marché de « Brick Lane » le dimanche matin, les codes vestimentaires sont bien plus libres Outre-Manche. Attention, un samedi au « Portobello Market », même en saison touristique, n’a rien de comparable à la foule suscitée par les rythmes caribéens.

4. Une journée en famille

Le dimanche, la parade est réservée aux familles, enfants et adolescents. Elle commence dès 9h. Tous les danseurs et musiciens y participant ont moins de 21 ans. Au programme : moins de monde, défilé plus court et un volume sonore acceptable.

, , ,

Comments are closed.