Le Festival de Tango Argentin

Tango argentin

Tango argentin

Buenos Aires, capitale de l’Argentine, est une ville superbe. Située sur les rives du fleuve Rio de la Plata, cette métropole d’Amérique du Sud compte pas moins de 14 millions d’habitants (ville et sa banlieue).
Buenos Aires, qui, en espagnol, signifie Bons Vents est en majorité peuplée de descendants de colons d’Europe du Sud, venus, au début du siècle dernier, d’Italie ou d’Espagne, dans l’espoir d’un avenir meilleur.
Riche de cet héritage culturel européen, Buenos Aires est aujourd’hui un centre artistique important de la culture occidentale, avec de nombreux musées, théâtres, bibliothèques et galeries d’art et, est le berceau du tango argentin…

Le tango naît sur les rives marécageuses du Rio de la Plata, dans les faubourgs de Buenos Aires.
Dans les faubourgs miséreux de la ville où vivent des communautés d’anciens paysans et gauchos (gardiens de bétail) qui ont quitté la campagne argentine, descendants des populations indigènes d’origine amérindienne ou issues des anciens colonisateurs espagnols, et de mulâtres et créoles descendants eux des anciens esclaves importés le siècle précédent d’Afrique noire vers les Antilles, les Caraïbes et toute une partie du continent latino-américain, viennent se mêler les nouveaux arrivants désabusés : italiens et espagnols, mais aussi allemands, français, juifs d’Europe de l’Est, etc…
S’improvisent alors d’humbles petits bals… Avec quelques instruments de musique, flûte, guitare, parfois mandoline, et les pas de plusieurs danses traditionnelles du monde entier, Habanera cubaine, tango andalou ou gitan, candomblé africain, contredanse française, polka, folklore tzigane et yiddish et canzone italienne, qui mixent alors ensemble les rythmes et les mélodies des européens à ceux des chanteurs itinérants et des créoles des rives du Rio de la Plata, s’élabore une nouvelle danse populaire métissée spécifiquement argentine: la milonga, qui donnera naissance vers 1890-1900 au tango argentin.

Aujourd’hui, Buenos Aires est la capitale mondiale du tango et accueille chaque année, les championnats du monde de tango.

Pendant la deuxième quinzaine du mois d’août, Buenos Aires célèbre son art envoûtant à travers le championnat du monde de tango et son festival, et voit débarquer pendant les 15 jours de festivités les tangueros (danseurs de tango) du monde entier qui ne manqueraient pour rien au monde cet évènement unique et sensationnel.

Le festival propose quelques 150 spectacles gratuits, de nombreux concerts et démonstrations où vous pourrez vibrer et sentir l’intensité de cette danse sensuelle et émotionnelle et où vous pourrez également découvrir et apprendre vos premiers pas de tango.
Vous pourrez trouver les plus beaux accessoires indispensables à la pratique de cette danse, à la feria du tango, un marché spécialisé.

Le festival se déroule sur plusieurs sites et notamment, dans les plus grands et les plus mythiques théâtres et salles d’exposition de la capitale… et fait vibrer, jours et nuits, les planchers des milongas (bals de tango traditionnels) et les cœurs des aficionados…

 

– Laure Niveau –

 

, , , ,

Comments are closed.