Le dernier fabricant de verre à Venise

Posted on 07/07/2015 in Recommandations Locales, Tourisme.

La plupart des gens savent que Venise a longtemps été connue pour la fabrication du verre. Les usines de verre ont été déplacées sur la petite île de Murano dans la lagune de Venise en 1291 pour empêcher tout incendie potentiel de dévaster la ville. Aujourd’hui, si vous voulez voir des démonstrations de soufflage de verre et faire une visite des usines de verre, vous devez aller à Murano, sauf si vous voulez voir l’usine du dernier fabricant de verre à Venise même : Orsoni.

Bain pour oiseaux fait avec des Smalti Orsoni. Photo d’Helen Nock via Flickr.

Bain pour oiseaux fait avec des Smalti Orsoni. Photo d’Helen Nock via Flickr.

Le fondateur de l’usine Orsoni, Angelo Orsoni, est né à Murano en 1843 et a rapidement trouvé du travail dans les usines de verre de l’île. Cependant, plutôt que de voir cela simplement comme un travail, Orsoni s’est passionné pour cet art ancien de Venise, pour finalement diriger un atelier de mosaïque en 1888 lorsque son mentor est parti pour la France. Orsoni a présenté ses Smalti fabriqués par son atelier (des petits morceaux de verre coloré utilisés pour fabriquer des mosaïques) à l’Exposition Universelle de Paris en 1889, gagnant ainsi une notoriété internationale pour la qualité de son travail.

Au début du XXè siècle, l’atelier Orsoni a été déplacé à la sestiere Cannaregio à Venise, près de la gare et du ghetto juif, là où il est de nos jours. Orsoni Mosaici produit encore des Smalti, y compris de nombreux coloris avec feuille d’or qui sont utilisés par des artistes de mosaïque du monde entier. Les mosaïques dans l’église de la Sagrada Familia de Barcelone, la « Salle dorée » de Stockholm, l’abbaye de Westminster à Londres, le palais de la famille royale en Thaïlande, parmi beaucoup d’autres, ont tous des mosaïques créées avec des Smalti Orsoni.

Une création faite à partir de Smalti Orsoni. Photo d’Helen Nock via Flickr.

Une création faite à partir de Smalti Orsoni. Photo d’Helen Nock via Flickr.

Les fours à Orsoni fonctionnent presque toute l’année, prenant des pauses tous les deux mois pour les réparations, créant de nombreuses couleurs de Smalti pour les mosaïques. L’usine a des étagères et des étagères de verre multicolore, attendant juste d’être transformé en une œuvre d’art.

En plus de la création de Smalti, les artistes à Orsoni font également des œuvres en mosaïque. Non seulement cela, il y a des ateliers de mosaïque mis à la disposition du public, ouverts de quelques jours à quelques semaines, et offrant une formation pratique pour quiconque est intéressé d’en apprendre davantage sur cette forme d’art historique. Même si vous ne pouvez pas participer à un atelier, vous pourrez vous immerger dans la vie de la dernière usine de verre à Venise en séjournant au Domus Orsoni, un B&B (chambre d’hôtes) juste à côté de l’usine et exploité par la famille, et (bien sûr) décoré de mosaïques partout.

La prochaine fois que vous êtes à Venise, visitez les verriers de Murano mais ne manquez pas de vous arrêter chez le dernier fabricant de verre à Venise, Orsoni.

Traduit de l’anglais par Véronique Tetlow

, , , , ,

Comments are closed.