Le Pont des Soupirs: le pont de la prison de Venise

Le Pont des Soupirs qui mène du Palais des Doges à l’ancienne prison de Venise.

Le Pont des Soupirs qui mène du Palais des Doges à l’ancienne prison de Venise.

Une ville comme Venise, construite sur l’eau et composée de centaines d’îles, est certaine d’avoir beaucoup de ponts. Quatre ponts célèbres traversent le Grand Canal, mais l’un des ponts les plus célèbres de la ville n’était pas ouvert au public autrefois. Le court Pont des Soupirs en forme d’arche était en effet autrefois le pont de la prison de Venise. Aujourd’hui, c’est l’une des attractions touristiques les plus populaires de la ville.

Le Palais des Doges était la maison du dirigeant de Venise mais abritait aussi le système de justice de Venise. Les cellules de la prison était à l’origine situées dans le sous-sol et les combles du palais lui-même ; ainsi, après que quelqu’un ait été reconnu coupable dans la salle d’audience du palais, la personne pouvait être emmenée en bas ou à l’étage dans sa cellule. Au XVIè siècle, un nouveau bâtiment pour la prison a été construit derrière le Palais des Doges existant, à travers un canal étroit, puis naturellement, un pont reliant la salle d’audience du palais aux prisons était nécessaire.

En 1602, le Pont des Soupirs a été achevé, reliant le Palais des Doges aux nouvelles prisons. Il a été conçu par Antoni Contino, dont l’oncle était responsable de concevoir un autre pont vénitien emblématique, le Rialto. L’entrée du pont du Palais des Doges est dans la salle qui servait de salle d’audience ; les prisonniers pouvaient donc être conduits directement après avoir reçu leur condamnation dans les prisons par le pont sans jamais voir l’extérieur. Le nom de « Pont des Soupirs » (Ponte dei Sospiri en italien) n’est cependant venu que des siècles plus tard. Lord Byron a donné son surnom au pont au XIXè siècle, en disant que les prisonniers pouvaient être entendus soupirer devant leur dernière vision de Venise alors qu’ils traversaient du palais à la prison.

Même si cela est une histoire fantastique, il est peu probable que les prisonniers ne voyaient beaucoup plus que des petites fenêtres du pont qui étaient couvertes de dessins en pierre en treillis, laissant très peu de lumière passer à travers. Qui plus est, au moment où Lord Byron a fait cette déclaration, être envoyé en prison à Venise n’était plus la peine de mort qu’elle était autrefois. Dans le passé, affronter le jugement dans le Palais des Doges signifiait tout simplement un verdict certain de culpabilité, et souvent cela signifiait aussi une exécution après un court séjour en prison. À partir du XIXè siècle, plus rien de cela n’était vrai.

Aujourd’hui, vous ne pouvez pas aller à l’intérieur du Pont des Soupirs, sauf si vous faites une visite des Secrets du Palais des Doges à Venise. Cette visite comprend la traversée du pont des Soupirs et la visite des cellules du nouveau bâtiment de la prison. Vous pouvez aussi voir l’extérieur depuis le pont piétonnier à proximité du palais des Doges sur le Grand Canal, ou en faisant un tour en gondole vénitienne en-dessous. Une légende plus récente affirme que les couples qui s’embrassent sur une gondole sous le pont des Soupirs auront un amour éternel.

Traduit de l’anglais par Véronique Tetlow

, , ,

Comments are closed.