Que manger à Hangzhou ?

Posted on 09/03/2015 in Excursions, Tourisme, Voyage.

bouffeSi vous aimez découvrir de nouveaux plats lorsque vous êtes à l’étranger, vous êtes parti pour vous régaler. Vous n’aurez que l’embarras du choix pour vous restaurer à Hangzhou en Chine. Alors, assurez-vous d’avoir assez de temps (et de  place dans votre estomac) pour profiter des spécialités locales.

La cuisine du Zhejiang, connue également sous le nom de Zhe Cai, forme l’une des huit écoles culinaires chinoises. Elle est caractérisée par des saveurs plus subtiles et moins grasses que celles des autres régions. Elle comprend trois styles différents, la cuisine de Ningbo, celle de Shaoxing et de Hangzhou. Celle de Hangzhou est la plus renommée et est aussi connue sous le nom de Hangbang Cai.

Comme toutes les autres  cuisines chinoises, celle de Hangzhou s’applique à choisir les meilleurs ingrédients de saison, et fait souvent usage de poissons d’eau douce et de pousses de bambou. La cuisson  à la vapeur, en ragoût, le rôtissage et la friture font partie des nombreux modes de cuisson employés. La cuisine de Hangzhou est connue pour ses méthodes de préparation complexes et méticuleuses. La présentation des plats est également cruciale.

Parmi les nombreux plats Hangbang, il est indispensable que vous en goûtiez certains lors de votre séjour dans la ville. Le premier à chercher lors de votre visite à Hangzhou est le ‘poulet du mendiant’ (jiaohuaji). La légende dit que la recette vient d’un mendiant qui n’avait pas de fourneau pour faire cuire un poulet. Il a alors enveloppé le poulet dans de l’argile  et l’a fait cuire dans un trou qu’il avait creusé sous terre. De nos jours, le poulet est d’abord mariné dans de l’alcool de riz et de la sauce de soja avant d’être enveloppé dans des feuilles de lotus et ensuite cuit dans de l’argile. Ce qui donne un poulet aromatisé, tendre à souhait et  servi entier à table.

Le porc  Dongpo est un délice, surtout  en hiver. Des cubes de porc gras sont braisés dans une sauce épaisse et sombre faite avec du vin de Shaoxing, donnant de succulents morceaux de porc, à la fois sucrés et savoureux.

La recette des crevettes au thé Longjing provient de la cuisine impériale. Ce sont  des crevettes d’eau douce décortiquées sautées et infusées du parfum des  feuilles du thé  local Longjing. Il y a également le poisson du Lac de l’Ouest au vinaigre (Xihu Cu Yu), une carpe cuisinée en surveillant soigneusement la chaleur du feu, arrosée d’une sauce aigre-douce au vinaigre.

Enfin, comme snacks, vous pouvez essayer les spécialités locales favorites, des crêpes aux échalotes ou des rouleaux de tofu frits et farcis au porc.

 

, , ,

One Response to “Que manger à Hangzhou ?”

  1. testez ma page internet Says:

    un grand bravo à ce post que j’ai lu avec un grand intérêt