Pour Pâques, partir au grand plaisir des papilles

seville

Trouver une destination pour Pâques, c’est un peu comme chercher des œufs dans un jardin : il y a les coins inconditionnels qui ne surprendront pas et les recoins incongrus à condition de savoir fouiner. Séville, Bruxelles ou Florence : panorama de nos destinations provilégiées dans le jardin européen, à moins d’un mois des festivités.

Séville, la catholique

Au cœur de l’Andalousie, la « Semana santa » sévillane est une institution. Pendant une semaine, la ville vit au rythme des processions qui se déroulent en fin de journée, voire toute la nuit pour le jeudi saint. Le pas est donné par des fanfares aux sonorités lancinantes. Les « costaleros » s’entraînent toute l’année, turban sur la tête, pour porter les lourds « pasos » de bois sur lesquels trônent les effigies religieuses. Les « nazarenos », eux, déambulent parfois pieds nus en portant une lourde croix de bois. Des femmes revêtent la « mantilla » noire accrochée dans leur chignon et paradent avec classe. Les balcons des rues où passent les processions se louent chers et certaines rues sont bloquées pendant la durée de la procession. Les bars à tapas sont également assiégés. Ce n’est que l’échauffement deux semaines avant la « Feria de Sevilla » réputée pour ces costumes flamenco. Pour certains, une soirée suffira. Filez prendre l’air à Grenade dont l’Alhambra vous transportera en territoire arabe.

Bruxelles, la gourmande

Ne vous y méprenez pas ! Ce n’est pas pour la bière de Pâques mais pour les chocolats que nous vous recommandons la visite de Bruxelles. Pour les amateurs de cacao, allez faire vos emplettes sucrées à Bruxelles pour le plaisir de vos papilles. Il existe plus d’une dizaine de chocolateries de renom à visiter dans la capitale belge. La Galerie de la Reine est un bon point de départ. Vous y trouverez une ancienne pharmacie, où au XIXème siècle, un pharmacien enrobait ses pilules de chocolat. La maison Neuhaus se consacre aujourd’hui exclusivement à répondre aux maux par le praliné. Attention aux indigestions, le chocolat n’en est pas encore un remède. Pour visiter les ateliers des chocolatiers, privilégiez le quartier du Sablon aux boutiques de la Grande Place.

Florence, l’explosion

L’Italie est également une destination gustative pendant Pâques. Goutez le « brodetto pasquale », une soupe avec des œufs avant d’optez pour de l’agneau, plat traditionnel du dimanche de Pâques. La « colomba », une brioche en forme de colombe, est également typique de la fête, symbolisant la paix. En vous accordant une visite de Florence le dimanche de Pâques, vous assisterez à l’impressionnante explosion « scoppio del caro », tradition remontant aux premières croisades. Face à la cathédrale Santa Maria del Fiore, un char tiré par des bœufs blancs explose en pleine rue dans un feu d’artifice multicolore. Ambiance médiévale assurée en tenue d’époque !

, , , ,

Comments are closed.